Avoir des congés payés illimités, c’est possible dans certaines entreprises

Pour beaucoup de salariés, la pose des congés payés est une réelle prise de tête. Il faut faire attention à ne pas partir en même temps qu’un collègue, ne pas oublier les vacances scolaires, prendre en compte les obligations des collègues de son conjoint, penser aux jours fériés… Certains salariés ne rencontrent pas ce problème, puisque leurs congés sont illimités. Il s’agit d’un système issu des Etats-Unis depuis les années 2000, qui se développe en France, mis en place par plusieurs entreprises telles que Netflix, Virgin, Evercontact, Indeed, Popchef…

Mise en place de congés payés illimités : comment et dans quel but ?

Des congés illimités, à quelles conditions ?

Le système des congés payés illimités est basé sur la responsabilisation de chacun et la confiance. En effet, il permet aux salariés de prendre autant de congés qu’ils le souhaitent, à condition qu’ils atteignent leurs objectifs et remplissent leur mission correctement. Pour qu’il fonctionne, des objectifs précis doivent être déterminés, afin que le salarié ait un point de repère. Il sait quand il peut s’absenter du bureau sans nuire au bon fonctionnement de l’entreprise ou de son service. De plus, le télétravail est autorisé.

Beaucoup d’autonomie et de souplesse sont données aux salariés, cependant, les entreprises ayant mis en place ce système n’ont pas remarqué d’abus de leur part. En moyenne, 5 semaines et 4 jours de congés par an sont posés par les salariés. Par ailleurs, dans certaines entreprises, comme Avinim, les congés illimités sont destinés aux salariés ayant atteint une certaine ancienneté.

Quels sont les avantages du concept ?

Le concept est bénéfique autant pour les salariés que pour l’entreprise. Les salariés sont plus productifs, plus motivés, impliqués, plus autonomes et tombent moins souvent malades, ce qui est positif pour l’entreprise. De plus, les horaires ne sont plus un critère important, alors le présentéisme n’a plus lieu d’être. Les congés illimités permettent également de réduire le stress, car ils offrent une souplesse importante pour améliorer l’équilibre vie personnelle et professionnelle (enfant malade à garder, rendez-vous médical, passage d’un technicien à domicile…). En outre, en cas de fatigue, un salarié peut poser une journée de congé pour se reposer plutôt que de venir travailler sans être productif.

Conges illimites

Quelles sont les entreprises concernées ?

Les congés payés illimités peuvent être mis en place dans des startups mais également dans de grandes entreprises. En France, 57% des offres d’emploi avec congés illimités proviennent des startups, alors qu’en Allemagne par exemple, ce sont plus souvent les grands groupes qui offrent ce fonctionnement (30% des congés payés illimités proposés par des petites entreprises).
Par ailleurs, le concept des congés illimités ne peut être appliqué par tous les secteurs. C’est le cas par exemple pour les secteurs de l’industrie ou de la santé, où les salariés doivent être présents à tout moment, ou lorsqu’une continuité de service est nécessaire.

Comment sont comptabilisés les congés payés ?

Lorsque ce système est mis en place dans l’entreprise, comment sont comptabilisés sur les congés payés sur la paie ? La loi prévoit 5 semaines de congés par an pour les salariés (25 jours de congés à poser et 5 samedis à décompter). Chaque mois, les 2,5 jours de congés auxquels ont droit les salariés sont décomptés sur la paie afin d’être en conformité avec la loi. Les jours de congés réellement pris ne sont pas décomptés. Les employeurs qui adoptent ce fonctionnement prennent donc un risque. Il est important que le fonctionnement soit précisé dans le contrat de travail.

Quels sont les problèmes juridiques engendrés ?

En France, le cadre juridique concernant les congés est très précis. Le Code du Travail indique que 5 semaines de congés payés doivent être accordées aux salariés. Toute augmentation du nombre de jours de congés payés doit être prévue en convention collective. Le principe d’égalité de traitement doit être respecté. Les congés illimités peuvent donc poser juridiquement problème si dans une entreprise les salariés ne prennent pas tous le même nombre de congés. Un salarié ayant pris moins de jours qu’un collègue pourrait saisir le Conseil de prud’hommes contre son employeur.

Congés Jours de repos Absence Télétravail Vacances Organisation

Ajouter un commentaire