Le droit à la déconnexion

Le rapport Mettling du 15 septembre propose de mettre en place un droit et devoir de déconnexion pour les salariés. En effet, les nouvelles technologies ont changé nos modes de vies et ont engendré une hyperconnectivité, amenant parfois à une situation de blurring.

Hyperconnectivité et droit à la déconnexion

L’hyperconnectivité est le fait d’utiliser les outils de communication à distance à tout moment et en tout lieu. Le droit à la déconnexion serait appliqué du fait de ce phénomène, ayant de plus en plus d’impacts dans notre quotidien. Il simplifierait la déconnexion pour les salariés n’ayant pas de contrat horaires, éviterait les surcharges de travail en dehors des horaires fixés.

Droit deconnexion

Conséquences de l’hyperconnectivité

Elles peuvent être positives :

  • Réactivité
  • Implication
  • Productivité en dehors des horaires fixés

Mais généralement négatives :

  • Sollicitation quel que soit le moment (harcèlement, manque de respect de la vie privée)
  • Risque de blurring pouvant perturber la vie privée
  • Addiction
  • Troubles du sommeil liés à la l’attention apportée aux tâches professionnelles
  • Fixation d’objectifs par le salarié générant du stress et amenant à une dépréciation de lui-même s’il ne les atteint pas

Comment se déconnecter

  • Faire le point avant de partir du travail
  • Prévoir les tâches à effectuer le lendemain pour ne pas y penser en rentrant
  • Prévoir des activités, loisirs, sorties, choses personnelles à réaliser

Risques psychosociaux Hyperconnectivité Technologies

Ajouter un commentaire