La mise au placard

La mise au placard se caractérise par l’absence de travail attribué au salarié et son isolement. Or l’employeur a pour obligation de fournir un travail. Il s’agit de harcèlement moral s’il y a assez de preuves pour affirmer les faits. Quels sont les signes ? Comment réagir face à la situation ?

Signes de la mise au placard

  • Démotivation
  • Isolement physique (changement de bureau, généralement dans un lieu néfaste
  • Retrait de l’équipement de travail
  • Isolement social (plus de contact, communication avec les autres)
  • Changements dans l’agenda sans demande, avertissement
  • Exclusion des réunions
  • Plus de salaire, ou exclu des primes
  • Reproches de plus en plus nombreux
  • Plus de responsabilités
  • Plus de tâches à effectuer
  • Plus d’attention
  • Cas d’une seule personne

Agir

Lorsque vous vous trouvez dans cette situation il est important de ne pas attendre avant de réagir ou d’en parler au moins à un proche avant que la situation n’ait de conséquences plus graves. Discutez avec l’employeur ou le responsable des Ressources Humaines pour faire le point sur la situation. Munissez-vous de documents écrits et de témoignages pour prouver le harcèlement moral devant la justice. Vous pouvez également avoir recours à la prise d'acte ou démissionner.

Mise au placard

Risques pour l’entreprise

Les risques sont :

  • le paiement d’une amende d’une somme comprise entre 6 et deux ans de salaires
  • la condamnation de l’employeur par les Prud’hommes à des dommages et intérêts

Social Harcèlement moral

Ajouter un commentaire