Comment finir correctement un e-mail ?

Pour beaucoup, terminer un mail est souvent plus compliqué que de le commencer. Comment finir un e-mail de la bonne manière ? Quelles sont les phrases et les formules de politesse qu’il vaut mieux éviter (malgré leur fréquente utilisation) ? Il est important de faire attention aux derniers mots, car ils seront retenus par le destinataire.

Que faut-il éviter en fin de mail ?

Ci-dessous, quelques exemples de phrases et formules, souvent utilisées pour certaines, pour lesquelles il ne faut pas opter :

  • Les formules banales, qui le sont tellement qu’elles ne sont même plus lues par les destinataires (ex : Restant à votre disposition pour toute information complémentaire)
  • Les phrases inutiles, qui n’apportent rien au message (ex : bonne réception)
  • Les formules négatives car la négation a inconsciemment un impact (ex : N’hésitez pas à, Nous ne manquerons pas de)
  • L’espoir (ex : J’espère, En espérant)
  • Les demandes qui paraissent être des ordres (ex : Merci de, Je vous remercie de)
  • Les abréviations, car cela peut paraitre incorrect pour certains, même s’il ne s’agit pas d’un courrier (ex : Cdt, Slt)
  • La soumission (ex : En restant à votre disposition)
  • Les phrases qui en font trop (ex : Très bonne journée, Respectueusement)
  • Le cumul (ex : A bientôt, bonne journée, cordialement)
  • Les formules trop familières (ex : bisou, bises)
Terminer mail

Qu’est-il préférable d’écrire ?

Voici quelques exemples de ce qui est possible d’écrire à la fin d’un mail :

  • J’attends votre réponse / Dans l’attente de votre retour (Si vous souhaitez une réponse)
  • Sachez que vous pouvez nous contacter / Nous vous invitons à nous contacter (pour montrer sa disponibilité)
  • Amitiés (uniquement pour les contacts privilégiés, que l’on connait depuis très longtemps)
  • Bonne journée (lorsqu’on a l’habitude de communiquer avec la personne)
  • Avec mes meilleurs souvenirs (lorsqu’on s’adresse à un ancien collègue par exemple dont on garde un bon souvenir)
  • Cordialement (convient à tout interlocuteur)
  • Sincères salutations (formule formelle et conviviale, utilisable facilement, dans le cas où l’on n’a jamais rencontré le destinataire)
  • Cordiales salutations (en cas d’hésitation entre sincères salutations et cordialement)
  • Bien / Très cordialement (après plusieurs échanges avec l’interlocuteur)

Communication E-mail

Ajouter un commentaire