Quelles sont les causes et les conséquences de l’absentéisme ?

L’absentéisme est un problème qui ne cesse de croitre, concernant de nombreuses entreprises, quel que soit le secteur d’activité ou l’effectif. Au niveau européen, les salariés français font partie des plus absents au travail. Quelles sont les causes de l’absentéisme ? Quelles sont ses conséquences pour l’entreprise ? Comment éviter d’avoir un taux d’absentéisme élevé ?

Causes de l’absentéisme

L’absentéisme peut être engendré par de nombreux facteurs différents tels que :

  • Les maladies professionnelles (comme les TMS)
  • Le stress professionnel
  • Le vieillissement de la population
  • Les accidents du travail
  • Les conditions de travail
  • L’environnement familial (problème de garde d’enfant, gestion des tâches quotidiennes…)
  • L’absentéisme de confort, abusif, n’ayant aucun motif valable
  • Des problèmes de santé sans lien avec le travail

Calcul du taux d’absentéisme

Le taux d’absentéisme est le quotient du nombre d'heures d'absence par rapport au nombre d'heures théoriques de travail (qui auraient été travaillées sans absence).

Pour calculer le taux d’absentéisme d’un ou plusieurs salariés, il faut donc diviser le nombre de jours ou d’heures d’absence pendant une période par le nombre de jours ou d’heures théoriques pendant cette même période, puis multiplier par 100.

Afin de déterminer si le taux d’absentéisme est trop élevé, l’entreprise doit prendre en considération les facteurs qui la concernent.

Conséquences de l’absentéisme

Pour l’entreprise et les salariés, les conséquences de l’absentéisme sont nombreuses :

  • Coût élevé
  • Perturbation du fonctionnement de l’entreprise
  • Baisse de la productivité
  • Baisse de la rentabilité
  • Retard
  • Nécessité de répartir autrement la charge de travail
  • Augmentation de la charge de travail
  • Mauvais retour client
  • Sollicitation d’autres salariés pour combler les absences
  • Désorganisation
  • Détérioration du climat social
  • Stress
  • Effort et travail supplémentaires à fournir
  • Sentiment de faire le travail des autres
  • Problèmes de qualité
Absenteisme

Coût de l’absentéisme pour les entreprises

Peu d’entreprises calculent le surcoût de masse salariale qu’est l’absentéisme. 80% des DRH ne savent pas précisément combien coûte l’absentéisme dans leur organisation.

Evaluer le coût

Les coûts directs

Ils comprennent les coûts salariaux (délai de carence, maintien du salaire durant l’absence, complément par rapport aux IJ de la Sécurité sociale) et varient selon la durée des arrêts et de la politique de maintien du salaire dans l’entreprise.

Les coûts indirects

Ils comprennent les coûts :

  • De remplacement (heures supplémentaires, formation du remplaçant, remplacement des absents…)
  • De gestion (administrative, du remplacement)
  • D’image (insatisfactions clients, retards …)
  • Sociaux (impact sur l’ambiance de travail, risque accru d’accidents, augmentation de la charge de travail…)
  • De protection sociale (couverture complémentaire prévoyance)
  • Liés aux dysfonctionnements organisationnels (interruption de l’activité, baisse de la qualité et de la quantité de production)

Les coûts indirects seraient deux voire quatre fois plus importants que les coûts directs. Ils sont souvent sous-estimés.

Solutions face à l’absentéisme

Afin d’éviter et de réduire l’absentéisme, il est important de :

  • Sensibiliser les salariés à ce problème, débanaliser l’absence
  • Déculpabiliser l’absence
  • Anticiper les infections saisonnières (mettre en œuvre une politique de financement du vaccin contre la grippe par exemple)
  • Proposer aux salariés de dialoguer avec le service RH ou le médecin du travail en cas de problèmes
  • Discuter avec les personnes souffrant de maladies chroniques ou de pathologies plus importantes
  • Prévoir des contrôles tels que la contre-visite médicale lors d’absentéisme de confort pour dissuader les récidivistes
  • Faire en sorte que les conditions de travail soient agréables et de les améliorer dès que possible
  • Suivre et accompagner les salariés individuellement
  • Montrer sa reconnaissance envers les salariés
  • Motiver les salariés
  • Rester à l’écoute des salariés, des représentants du personnel, du CHSCT

Le présentéisme existe aussi

On parle souvent de l’absentéisme, mais sachez que le présentéisme existe aussi. Il s’agit d’une idée selon laquelle il y a un rapport entre le temps passé au travail et la valeur (qualité et efficacité) de celui-ci. Il s’agit d’un problème pouvant avoir de lourdes conséquences pour les salariés et qui représente un coût pour l’entreprise. Nous vous en disons plus à ce propos dans notre article "Présentéisme : une souffrance à surmonter".

Salariés Communication Santé Travail Absence Présentéisme Absentéisme

Ajouter un commentaire