Cotisations URSSAF : la contribution au dialogue social

En mai 2016, l’URSSAF a indiqué le changement du nom de la contribution via son site web. On ne parle plus de financement des organisations syndicales et professionnelles d’employeurs mais de contribution au dialogue social.

Dans ce billet nous aborderons la ligne de cotisation qui concerne cette contribution, présente sur la fiche de paie sous le nom : CONTRIB. FINANC. SYNDICATS

Organisations syndicales et patronales

Une organisation syndicale est une association de salariés dont le but est de défendre des intérêts professionnels communs. (CGT, FO, CFDT…)

Une organisation patronale est un syndicat d’employeurs qui intervient dans les domaines du droit du travail, exprime son avis concernant des choix de société et de politique économique, participe aux négociations salariales (MEDEF, UPA, UNAPL…).

Cotisation organisation syndicale patronale

Contribution au dialogue social

Cette cotisation permet d’abonder un fonds paritaire dédié au financement des organisations syndicales et des organisations patronales. Son taux est de 0,016% sur la totalité du salaire, à la charge de l’employeur.

Elle est due, quel que soit l’activité et l’effectif de l’entreprise, par :

  • Les employeurs de droit privé
  • Les employeurs de droit public employant du personnel dans les conditions du droit privé (chambre de commerce, caisse locale de Sécurité sociale, établissement national…)
  • Les particuliers employeurs

L’obligation n’est pas liée à la présence syndicale dans l’entreprise ou l’adhésion à une organisation patronale.

Quelles rémunérations

La contribution est due sur les rémunérations servant de base de calcul des cotisations de Sécurité sociale.

Toutes les rémunérations versées à un salarié détenant un contrat de travail relevant du code du travail (salariés détachés affiliés au régime de protection sociale français, apprentis, employés au pair, bénéficiaires d'un contrat aidé compris) doivent être prises en compte.

Il ne faut pas prendre en considération des personnes n’ayant pas la qualité de salarié (stagiaires rémunérés, accueillants familiaux, titulaires d’un mandat social…).

Le prochain article de la série "Les cotisations sociales en 2016" concernera la CSG et la CRDS.

Cotisations organiation syndicale organisation patronale

Ajouter un commentaire