Faire face aux rumeurs

Les rumeurs se propagent généralement rapidement. Elles peuvent être futiles et ne pas durer. Mais dans certains cas, celles-ci peuvent aller jusqu’à nuire à la carrière et à la santé d’autrui. Comment faire face aux rumeurs ?

Rumeurs et prévention

  • Ne pas participer aux conversations concernant des faits non vérifiés visant un sujet précis ou autrui
  • De bonnes conditions de travail et une bonne ambiance contribue à la réduction de différends et donc de rumeurs
  • Si des faits sont racontés à propos de quelqu’un, sans que celui-ci soit la source, cherchez à vérifier l’information et avertissez vos supérieurs ou la personne concernée si vous sentez que la situation peut dégénérer
  • Pas besoin de chercher de réponses à ses questions lorsqu’on les a déjà. En tant que manager ou en tant que salarié, communiquez le plus possible sans divulguer ce qui est confidentiel bien entendu (oralement, réunions, intranet, notes de services, mails…). Cela est important de tenir informer sur l’entreprise (difficultés, points forts, projets…), sur le travail effectué (avancement d’un projet), ou en cas de problème personnel ayant un impact sur le travail, et pouvant donc être la source de rumeurs.
  • Certaines rumeurs ne sont pas fondées, n’ont pas d’élément déclencheur. Mais d’autres ont pour source certaines paroles ou gestes mal interprétés (comportement trop familier par exemple). Tout interlocuteur ne va pas ressentir, comprendre les choses de la même manière. Lors d’une discussion professionnelle, il est important que tout soit bien mis au point.
Faire face aux rumeurs

Réaction face aux rumeurs

  • Dès lors que vous êtes au courant de l’existence d’une rumeur, agir rapidement pour éviter qu’elle se propage
  • Etre à l’écoute pour connaitre l’objet de la rumeur
  • S’adresser à des personnes de confiance pour vous confirmer ce qui se dit
  • Une fois la rumeur connue, si elle nous concerne : faire en sorte que nos actes prouvent le contraire
  • Trouver l’origine de la rumeur (une personne en particulier ? pourquoi ?)
  • Parler avec la personne ayant diffusé la rumeur et comprendre son acte
  • Ne pas répondre par la violence (physique ou verbale)
  • Essayer de paraître indifférent
  • Plaisanter pour mettre en avant la futilité de la rumeur
  • Ne pas démentir sans cesse pour éviter de sembler coupable

Quand les rumeurs ont pour conséquence le harcèlement

La situation est grave si la rumeur diffusée engendre une dégradation de la santé du salarié, de sa vie personnelle ou sa carrière. Elle peut être considérée comme du harcèlement moral. La calomnie, la diffamation sont punies par la loi. Dans ce cas, en tant que témoin ou victime, il est nécessaire de prévenir au plus vite la direction des Ressources Humaines, les délégués du personnel, le médecin du travail ou encore contacter une structure d’aide aux victimes de harcèlement et d’agression.

Communication Harcèlement moral Rumeurs

Ajouter un commentaire