Téléphone : Comment être plus à l’aise ?

Pour la plupart des métiers, communiquer par téléphone est très fréquent voire quotidien. Pour obtenir un stage, un emploi ou pour tout autre renseignement, il est parfois obligatoire de passer par cette voie. Alors que certains téléphonent sans inquiétude, d’autres appréhendent la situation, voire angoissent. Quelques conseils pour essayer de remédier à ce problème.

Identification du problème

Tout d’abord, cette appréhension peut venir de différentes sources. Par exemple :

  • Peur de dire des bêtises (donner une mauvaise information, se tromper en s’exprimant)
  • Peur de l’échec (rater une négociation, ne pas atteindre un objectif fixé)
  • Peur de l’inconnu (timidité, prise de contact avec une personne que l’on ne connait pas, cas jamais rencontré auparavant)
  • Peur de mal réagir (être déstabilisé par le ton, les paroles de l’interlocuteur, ne pas savoir contrôler ses mots)
  • Manque de confiance en soi (oublier de demander quelque chose, de bégayer, de ne pas savoir quoi répondre)

En s’interrogeant sur son origine, il est plus simple de la comprendre et d’ensuite régler le problème.

Telephone etre plus a l aise

Conseils pour être plus à l'aise au téléphone

Préparation

Qu’il s’agisse d’un appel sortant ou entrant, préparez de quoi noter pour ne pas paniquer pendant l’appel, en recherchant un stylo qui fonctionne ou un support vierge. Si vous devez téléphoner, écrivez en amont les points à aborder, dans l’ordre s’il y en a un. Ayez également les agendas de vos collaborateurs au cas où. Cela évite d’omettre quelque chose, de ne pas être perdu et de gagner du temps.

D’autre part, si ces appels concernent votre travail, vous remarquerez que les thèmes, demandes sont souvent les mêmes. Les réponses à donner seront donc similaires. Vous pouvez noter certains points spécifiques dans un document, carnet et vous en servir en cas de doute.

Présentation

Lorsque vous appelez, pensez à vous présenter et à préciser l’objet de votre appel pour aller droit au but. Si l’on vous appelle, demandez ces précisions si elles ne vous sont pas communiquées. Cela permet de savoir si chacun s’adresse au bon service, à la bonne personne.

Pendant

Décrochez le téléphone assez rapidement, évitez les blancs et avertissez l’interlocuteur si vous devez effectuer une recherche, ou transmettre l’appel par exemple.

Quand la conversation téléphonique est finie, synthétisez à chaud les informations obtenues. Vous pouvez également noter les points personnels que vous souhaiteriez améliorer. Ne vous dévalorisez-pas.  

Expression

D’une part, il est important de parler naturellement, à voix haute, en articulant pour que l’on vous comprenne. D’autre part, il est nécessaire de rester agréable et courtois même en cas de tension, désaccord…  Utilisez des termes positifs (très bien, tout à fait, absolument…). Avant de raccrocher, remerciez et souhaitez une bonne journée.

Ecoute

Etre à l’écoute est primordial pour qu’une conversation se déroule correctement. Cela permet de connaître et noter le plus d’informations possible, de répondre au mieux à une demande,  et de mettre en confiance l’interlocuteur. Il ne faut pas l’interrompre. Vérifiez ensuite que vous avez bien compris la demande en reformulant celle-ci, ou si les informations dont vous aviez besoin sont bien celles que vous avez noté.

Attitude, apparence

Même sans visuel, la posture, l’attitude que nous avons peut changer le déroulement d’une conversation. Se tenir droit permet une meilleure respiration et gestion de la voix. Etre installé confortablement permet de se sentir mieux également mentalement. La gestuelle des mains aide à s’exprimer plus facilement. Votre apparence peut aussi être un facteur : si vous vous plaisez  vous serez plus confiant. En outre, souriez : car cela s’entend et permet de rendre la conversation plus agréable, conviviale, positive. Enfin, ne soyez pas déstabiliser par le regard des autres.

Pratique

A force de téléphoner, la peur s’estompe plus ou moins. N’hésitez pas à le faire dès que l’occasion se présente. En cas d’urgence, privilégiez les appels plutôt que les mails. N’attendez pas trop longtemps avant de téléphoner pour que le stress ne s’amplifie pas. Ne vous démotivez pas si un appel ne s’est pas passé comme vous le souhaitiez. Cela ne vient pas forcément de vous et si c’est le cas : c’est en faisant des erreurs que l’on s’améliore. Si cela est possible enchaînez les appels pour garder la même volonté et éviter de stresser.

Communication Organisation Téléphone

Ajouter un commentaire