Les conséquences du Brexit sur le travail

Le Brexit (British Exit), c’est la sortie volontaire du Royaume-Uni de l’Union européenne. Elle devrait être effective en 2019, avec l’activation de l’article 50 du Traité de Lisbonne. L’évènement a suscité une grande inquiétude en Europe ainsi que beaucoup d’interrogations. Quelles sont les conséquences du Brexit pour les étudiants, les expatriés et sur le travail en général.

Conséquences du Brexit sur le travail

Chômage

Sans accord ni adhésion à l’EEE, les règles d’indemnisations appliquées seront celles accordées aux chômeurs ayant travaillé dans un pays non européen, affiliés à titre facultatif. Le temps travaillé devra être au moins de 18 mois au cours des 24 derniers mois. Les français détachés par l’employeur ne sont pas concernés.

Retraite

Le fait de totaliser des trimestres pourrait ne pas être maintenu, cela dépend des accords à venir. Il n’y aurait surement pas de changement si Londres faisait partie de l’Espace Economique Européen. Un expatrié français qui a travaillé au Royaume-Uni et dans un autre pays, risquerait de perdre les trimestres cotisés dans le 3ème pays si le cumul des conventions bilatérales n’est pas admis.

Contrats de travail

Le Brexit ne devrait pas engendrer de changements pour les contrats de travail jusqu’à leur terme.

Social

Les salariés ne pourront plus bénéficier de la couverture sociale britannique pour accéder aux soins dans les hôpitaux du pays.

Ce qu’implique le Brexit pour l’expatriation

Visa

Actuellement, aucun permis ni visa n’est nécessaire pour vivre et travailler au Royaume-Uni. Avec le Brexit, ce seront certainement les mêmes démarches que pour les citoyens provenant hors de l’UE ou de l’EE qui devront être réalisées (demande d’une carte de résidence pour les personnes vivant au Royaume-Uni plus de 6 mois, 5 ans plus tard : demande d’une carte de résident permanent, possibilité de demander la nationalité britannique 12 mois après, renouvellement du permis de travail à effectuer).

Candidats

Il y aura normalement plus de démarches à effectuer pour le futur expatrié et le service Ressources Humaines des entreprises. Lors du Brexit, les contrats de travail des futurs expatriés devront être redéfinis dans les 2 ans. De nouvelles règles seront mises en œuvre.  

Brexit consequences travail

Impact du Brexit pour les étudiants

Etudiants français et européens

Etudier au Royaume-Uni sera toujours possible mais les procédures et leur coût pourraient changer. D’autre part, les diplômes reconnus dans les états membres de l’UE pourraient ne plus l’être au Royaume-Uni. Cependant, certaines correspondances existent entre certains diplômes.

Erasmus

Des milliers d’étudiants ont déjà été accueillis par le Royaume-Uni dans le cadre du programme Erasmus. Le Brexit n’aura normalement pas d’impact pour les échanges prévus pour l’année scolaire 2016/2017, selon les universitaires d’Europe. En effet, les écoles des différents pays qui organisent des échanges d’étudiants ont la possibilité de mettre en place des accords et conventions et les maintenir grâce au fonds d’aide à la mobilité étudiante hors de l’Europe.

Etudiants Travail Expatriation Etranger Royaume-Uni Brexit Salarié

Ajouter un commentaire