Comment faire face aux clients difficiles ?

Le 17/03/2022

Dans Communication en entreprise

Il y a parmi les clients, ceux qui sont respectueux, compréhensifs, qui payent dans les temps, avec qui travailler est aisé et agréable. Et il y a les autres : les clients difficiles, avec qui il est délicat voire insupportable d’échanger. Comment réagir face à des clients difficiles (en colère, sans gêne, bavards…) ?

Quels sont différents types de clients difficiles et comment les gérer ?

Qu’il s’agisse d’un client sympathique ou d’un client agaçant, il est primordial de rester professionnel et à l’écoute. En effet, l’objectif est d’aider le client. Si un client est désagréable, il est important de ne pas prendre les choses personnellement et de rester objectif. Il existe différents types de clients difficiles. Voici quelques astuces pour mieux les gérer.

Faire face clients difficiles

Client en colère

Un client en colère parle fort ou crie, pour exprimer son mécontentement. Celui-ci a pu être vexé. Il faut alors l’isoler, rester calme, l’écouter et dialoguer avec lui afin de comprendre les raisons de sa réaction. Ainsi, il sera possible de résoudre le problème et de faire un geste commercial en cas d’erreur de votre part.

Client agressif

Un client agressif ou violent parle fort, n’écoute rien, critique et menace. Il n’a aucun droit de ne pas vous respecter. Ne rentrez pas dans son jeu. Si vous avez peur de lui, ne le montrez pas. Si besoin, faites appel à un collègue ou un supérieur. Reformulez ses propos pour qu’il sache que vous l’avez compris. Proposez lui une solution rapide.

Client sans gêne

Un client sans gêne se comporte de manière vulgaire ou inconvenable, physiquement ou verbalement (langage familier, manque d’hygiène, posture, demande de réponses à ses questions à toute heure, …). Anticipez ses questions, faites des points réguliers, recadrez le poliment selon la situation. Restez courtois.

Client autoritaire

Un client autoritaire pense tout savoir, à un avis précis sur tout, coupe la parole, critique vos propos et peut être sarcastique. Soyez patient, et exprimez-vous de manière claire et concise pour qu’il ne trouve plus rien à dire. S’il émet des demandes irréalisables, proposez des alternatives.

Client arrogant

Un client arrogant est exigeant, hautain et veut vous montrer qu’il est supérieur aux autres. Soyez à l’écoute, empathique, et rappelez lui en argumentant ce qu’il est possible de faire ou ne pas faire.

Client bougon

Un client bougon se plaint souvent, est difficile à satisfaire et peut être excessif. Soyez attentif à ses propos, essayez d’être empathique et parlez avec tact pour ne pas envenimer la situation.

Client indécis

Un client indécis ne connait pas réellement ses besoins, ni votre service ou produit. Il vous pose de nombreuses questions, hésite, change d’avis, et ne sait pas prendre de décision. Il est important de guider et d’aider votre client, en lui posant des questions claires pour identifier ses attentes. Laissez lui du temps pour faire le point.

Client bavard

Un client bavard peut vous faire perdre du temps, mais ne s’en rend pas compte. Il radote et parle facilement de sujets n’ayant aucun rapport avec son projet (sa vie personnelle, la météo, l’actualité…). Il ne faut pas l’empêcher totalement de discuter d’autre chose avec vous. Il est important de le recadrer, de lui poser des questions auxquelles il peut répondre par oui ou non. Prétendez un rendez-vous ou une obligation personnelle si vous n’arrivez pas à le faire partir.

Client pointilleux

Un client pointilleux pose beaucoup de questions, analyse le moindre détail et veut tout vérifier. Sa réaction peut être liée à la peur de se tromper, d’être incompris ou que son projet ne soit pas comme il l’a imaginé. Il faut être rassurant sur tous les points et montrer que vous avez la situation en main.

Client anxieux

Un client anxieux est un client qui s’inquiète et doute énormément. Il a peur de ne pas prendre la bonne décision. Il parle et pose des questions sans s’arrêter. Ecoutez-le, canalisez-le, soyez concis et restez positif. Donnez lui des possibilités pour se rassurer (informations, conseils en ligne, forums…), en plus de vos engagements.

Client incompréhensif

Un client peut ne pas vous comprendre de par sa langue, différente de la vôtre, son niveau intellectuel, sa culture, sa mauvaise foi ou sa mauvaise audition. Il vous fait répéter plusieurs fois un même propos et montre son incompréhension. Restez concis, patients et reformulez différemment en utilisant des mots simples.

Clients