La mise en place d’une crèche d’entreprise est bénéfique

Pour les parents, trouver une place en crèche est très difficile. Heureusement, de plus en plus d’entreprises, quelle que soit leur taille, mettent en place des crèches d’entreprise. Ainsi, puisqu’elles se trouvent à proximité du lieu de travail, la conciliation entre la vie personnelle et professionnelle est facilitée, ce qui compte beaucoup pour 92% des salariés d’après une étude de 2018. Quels sont les avantages d’une crèche d’entreprise ? Quelles sont les obligations et la réglementation applicables ?

Mise en place, conditions d’admission et règlementation applicables aux crèches d’entreprise

Il existe deux types de structures privées :

  • La crèche d’entreprise interne, à l’initiative d’un employeur
  • La crèche inter-entreprises, à l’initiative de plusieurs employeurs

Les crèches d’entreprises sont plus souvent créées par de grandes entreprises et les crèches inter-entreprises par des PME, car ces dernières sont plus simples à mettre en place et moins coûteuses.

L’inscription de l’enfant en crèche est possible dès ses 2 mois jusqu’à ses 3 ans. Pour qu’il puisse être accueilli, régulièrement ou ponctuellement : s’il s’agit d’une crèche d’entreprise interne, au moins l’un des deux parents doit être salarié de l’entreprise. S’il s’agit d’une crèche inter-entreprises, au moins l’un des deux parents doit faire partie de l’une des entreprises concernées.

La crèche se trouve au sein des locaux de la crèche se trouvant à la même adresse que les bureaux de l’entreprise, ou juste à côté. Les horaires d’ouverture sont adaptés aux horaires des parents.

Les règles de création et de fonctionnement d’une crèche d’entreprise sont les mêmes que celles d’une crèche publique. Avant d’ouvrir, elle doit d’abord obtenir l’autorisation du Prédisent du Conseil Départemental, après avis des services de la Protection Maternelle et Infantile (PMI). L’établissement doit respecter les normes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, tel une ERP.

Ensuite, des professionnels sont embauchés pour prendre en charge les enfants afin de garantir leur sécurité, bien-être, santé et développement : un directeur / une directrice qualifié(e) (puéricultrice, éducateur jeunes enfants ou médecin notamment), personnel assurant le ménage, des professionnels de la petite enfance (CAP, auxiliaire de puériculture, psychomotriciens…).

Il existe également des règles précises relatives à la sécurité, l’hygiène et l’alimentaire :

  • Installation d’une rampe d’escalier à hauteur des enfants
  • Fenêtres et poignées de portes placées hors de la portée des enfants
  • Protection des prises de courant et des angles des meubles
  • Revêtement antidérapant sur le sol
  • Désinfection régulière des jouets
  • Lavage des sols régulier
  • Lavage régulier des mains avec du produit antiseptique pour le personnel
  • Repas respectant l’équilibre alimentaire selon l’âge
Creche entreprise

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une crèche d’entreprise ?

Avantages pour les salariés et l’entreprise

La mise en place d’une crèche d’entreprise est bénéfique pour les salariés comme pour l’entreprise.

Pour les salariés

Pour les parents, salariés, la crèche d’entreprise a plusieurs intérêts :

  • Durée de trajet domicile travail inchangée (gain de temps)
  • Horaires de la crèche adaptés aux horaires des salariés
  • Obtention d’une place pour l’enfant facilitée
  • Moins de stress
  • Pas de problématique concernant le mode de garde
  • Retour de congé maternité/parental plus simplifié
  • Moins d’inquiétude de savoir l’enfant à proximité
  • Aide de la CAF
  • Réduction d’impôt
  • Tarif équivalent à une crèche municipale
  • Meilleur équilibre entre la vie professionnelle et privée
  • Possibilité pour les mamans de continuer d’allaiter

Pour l’entreprise

Les entreprises mettant en place une crèche d’entreprise peuvent être aidées financièrement et fiscalement : crédit d’impôt famille, déductibilité des charges (donc baisse des impôts), prestation de service unique, aide du Conseil Général, la CAF…). Les autres avantages pour les entreprises sont les suivants :

  • Hausse de la productivité
  • Salariés plus investis et efficaces
  • Fidélisation des salariés
  • Baisse des retards
  • Moins de congés parentaux prolongés
  • Réduction de l’absentéisme
  • Réduction du turn-over
  • Entreprise plus attractive
  • Image de la société valorisée

Inconvénients pour les parents

Bien que la crèche d’entreprise ait de nombreux côtés positifs, il faut, en tant que parents, penser aux points suivants :

  • Vie professionnelle rapprochée de la vie familiale (est-ce que croiser votre employeur ou un collègue dans un lieu qui concerne votre vie personnelle est-il dérangeant ?)
  • Proximité avec l’enfant qui est rassurante mais pas forcément favorable (risque de devenir trop fusionnel)

Crèche Organisation Entreprise Bébé Enfants

Ajouter un commentaire