En retard pour un entretien d’embauche : que faut-il faire ?

Lorsqu’on recherche un travail, il est essentiel d’arriver à l’heure aux entretiens d’embauche. La ponctualité est appréciée des recruteurs. Toutefois, en cas de retard, comment bien gérer la situation afin de ne pas être trop pénalisé ? Aussi, est-ce une bonne idée d’arriver en avance ?

Retard : les recruteurs sont-ils tolérants ?

Les recruteurs considèrent le retard comme un manque de respect, de professionnalisme, une faible motivation pour le poste ou une incapacité à anticiper les imprévus.

Selon une étude menée par le cabinet de recrutement Robert Half, 12% des recruteurs ne tolèrent aucun retard. 28,5% d’entre eux perçoivent mal un retard entre 1 et 5 minutes, pour un retard de 6 à 10 minutes : 37%. Ils sont moins nombreux à tolérer un retard de plus de 10 minutes.

Si vous êtes reçu alors que vous êtes en retard, moins de temps risque de vous être consacré. Voyez alors avec le recruteur si une partie de votre candidature en particulier est à approfondir, s’il est possible de vous entretenir avec une autre personne, ou de réaliser un entretien complémentaire par téléphone.

Avertir le recruteur de son retard

Que la situation soit professionnelle ou personnelle, il est primordial d’informer de son retard dès que possible et de s’excuser auprès de son interlocuteur. Dans le cas d’un entretien, il est donc important que vous ayez les cordonnées de la personne que vous allez rencontrer ou de l’établissement (téléphone fixe ou portable, adresse mail). Il est préférable de pouvoir indiquer précisément l’heure à laquelle vous allez arriver.

Indiquer le motif du retard

Faut-il préciser la raison du retard ? Tout dépend de celle-ci. Si elle peut laisser penser que vous vous êtes mal organisé, mieux vaut ne rien dire. S’il s’agit d’un incident dans les transports (bus, train…), cela est plus compréhensible.

Retard entretien embauche

En cas de retard d’au moins 30 minutes

Même en cas de retard important, il est essentiel de prévenir le recruteur : un minimum de politesse. Il ne vaut mieux pas que vous rentriez chez vous directement en pensant que vous n’obtiendrez pas le job. Le fait de ne pas abandonner pourra montrer votre détermination, votre motivation à avoir le travail.

Un autre entretien pourra peut-être être fixé, mais attention vous devrez être souple concernant la nouvelle date et l’horaire proposés, puisqu’une deuxième chance vous est donnée.

Etre en avance à l’entretien

Il est possible d’arriver en avance, mais pas trop. En effet, les retardataires sont mal vus, mais les personnes trop en avance peuvent l’être également. Si vous arrivez trop tôt, vous pourriez donner l’impression d’être une personne qui manque de confiance en soi, stressée, trop pressée, qui n’a rien à faire ou ne sait pas gérer son temps. Le mieux est d’arriver avec 10 minutes d’avance au maximum.

Travail Entretien Embauche Retard

Ajouter un commentaire