La coutume Casual Friday : s’habiller de manière décontractée le vendredi au travail

Le Casual Friday (ou Friday wear, faux anglicisme souvent utilisé en France), est une coutume permettant aux salariés d’une entreprise de s’habiller de façon décontractée le vendredi. D’où-vient-elle ? Quel est son objectif ? Qui est concerné ? Peut-on vraiment porter tout ce que l’on souhaite ?

Origine et but du Casual Friday

La coutume est originaire des Etats-Unis, en 1990 et a pris de l’ampleur entre 1997 et 2005. Il existe une autre version, indiquant que l’origine est l’Aloha Friday à Hawaï en 1947, où le port du tee-shirt était autorisé une partie de l’année.

Pourquoi le vendredi ? Surement car il s’agit du dernier jour de la semaine de travail, la veille du week-end et il se peut que les horaires soient plus souples ce jour-ci.

La pratique du Casual Friday permet de flouter la hiérarchie et les différences sociales.

Est-ce que tout le monde est concerné ?

En France, le code vestimentaire de l’entreprise n’est pas spécifié dans le règlement intérieur, sauf quand les salariés doivent porter un uniforme ou une tenue de protection. La culture d’entreprise permet de voir quels sont les codes vestimentaires à respecter.

Dans certains secteurs d’activité, généralement ceux où une relation avec la clientèle est permanente, il n’est pas possible de participer au Friday wear (commerciaux, hôtesses d’accueil, cadres…). Une tenue correcte, donnant une image sérieuse et de confiance de l’entreprise, doit être conservée quel que soit le jour de la semaine.

Casual friday

Peut-on réellement s’habiller comme on le souhaite ?

On pourrait le croire, mais non : il n’est pas possible de porter tout ce que l’on veut ce jour-là.  Il y a des limites car le Casual Friday reste une journée de travail, il faut rester soigné et correct. Ce jour-là on ne porte pas de costume, de cravate, de tailleur ou d’escarpins. Mais pas question de porter un pyjama, une tenue trop osée, un survêtement, des tongs, etc… Il est par contre possible de porter un jean, un tee-shirt, un polo, des baskets, une robe…

Le Casual Friday tous les jours ?

Cette coutume ne s’est jamais vraiment répandue en France. Les codes vestimentaires en entreprise deviennent plus souples, moins exigeants. Dans la plupart des entreprises, un style classique ou décontracté est appliqué tous les jours. Organiser le Casual Friday n’a donc plus d’intérêt. C’est le cas notamment pour les sociétés du domaine du web et de l’informatique. Le code vestimentaire peut même être plutôt excentrique comme pour les secteurs de la communication, la mode, les arts… De ce fait, certains organisent des Formal Friday, durant lesquels il faut venir en tenue habillée.

Evénement Tenue Code vestimentaire Culture d'entreprise Casual Friday

Ajouter un commentaire