Stagiaire : que faire si le stage se déroule mal

Un stage est généralement une expérience enrichissante, mais certains étudiants sont parfois déçus. Quels sont les points qui peuvent poser problème aux stagiaires ? Comment faire en sorte que le stage se déroule bien ? 

Quelle est l'origine du problème ?

La mission du stagiaire

Le manque de charge de travail

Généralement, les tâches précises à effectuer sont inscrites dans la convention de stage. Le tuteur doit être présent pour renseigner l’étudiant, mais cela peut parfois être difficile en fonction de son emploi du temps (urgences, réunions…).

Dès qu’il manque de travail, le stagiaire doit se tourner vers son tuteur, vers un salarié de son service ou vers le responsable hiérarchique s’il n’est pas disponible, pour en obtenir davantage. Le tuteur ne peut pas forcément voir si le stagiaire a fini son travail, et ne peut pas surveiller en permanence.

Si cela ne change rien, l’étudiant doit en parler à son enseignant référent, afin que celui-ci contacte l’entreprise pour parler de la situation. Alors, soit celle-ci s’améliorera, soit il sera préférable de mettre au fin au stage pour en trouver un autre.

Le travail en lui-même

Généralement, la mission et les tâches qui seront réalisées sont déterminées durant l’entretien et précisées dans la convention.

Si le travail donné au stagiaire n’a aucun rapport, il devra discuter avec son tuteur. Si celui-ci ne correspond pas ses attentes, ne l’épanouit pas, il est parfois possible que d’autres tâches en rapport avec sa formation lui soient proposées. Le tuteur peut aborder le sujet s’il remarque un désintérêt de la part du stagiaire. Ce dernier ne doit pas garder son ressenti pour lui.

La difficulté du travail

La mission doit être en lien à la formation et permettre d’avoir de nouvelles compétences. Elle doit correspondre au niveau de l’étudiant.

Lorsqu’un stage n’est pas d’observation, il est attendu que le stagiaire puisse travailler en autonomie. Lorsqu’il rencontre une difficulté, il doit d’abord chercher la solution par lui-même. Un minimum d’effort doit avoir été fourni avant de la demander. En tant que stagiaire, n’hésitez pas à poser des questions à votre tuteur ou à un autre salarié du service. En tant que tuteur, n’hésitez pas à guider l’étudiant si vous voyez que celui-ci n’ose pas vous le demander.

Si des difficultés sont souvent rencontrées, mieux vaut vérifier que la mission corresponde bien au niveau de l’étudiant (avec l’enseignant référent, et le tuteur) pour la réadapter si nécessaire.

L’environnement de travail

L’ambiance

L’ambiance de travail est aussi importante que la mission. Les conflits entre les personnes de l’entreprise, la mauvaise intégration du stagiaire ou la relation difficile avec les clients peuvent rendre le stage moins agréable.

Si la mauvaise ambiance a un impact important sur la mission du stagiaire, le tuteur doit être averti et l’enseignant référent doit réagir. Si elle en a peu, il faut accepter la situation, car  les relations humaines, bonnes ou mauvaises, font partie de la vie d’entreprise.

Les conditions de travail

Le milieu scolaire n’a rien à voir avec le milieu professionnel. Selon le secteur d’activité, il est plus ou moins difficile de s’adapter (hôtellerie-restauration, milieu hospitalier par exemple). Peuvent aussi poser problème le lieu de travail, le logement saisonnier (salubrité), l’organisation établie… Il ne faut pas fuir devant la difficulté, mais en parler dès que possible au tuteur ou à l’enseignant référant. Selon les cas, les conditions de travail peuvent être améliorées.

Le domaine

Le stage est un moyen de confirmer son choix d’orientation. L’étudiant peut se rendre compte en réalisant son stage que le domaine dans lequel il se forme ne lui convient plus. Il faudra dans ce cas que l’étudiant en fasse part à son tuteur et à son enseignant référent. Peut-être que la mission attribuée n’est pas très enrichissante ? Avant de prendre toute décision il est important de faire le point et de bien réfléchir.

Stage-mauvais-déroulement

Rompre la convention de stage

Les modalités de rupture indiquées dans la convention de stage doivent être respectées. Il peut s’agir d’une rupture :

  • Amiable (accord entre le stagiaire et l’entreprise si le stage n’a pas de rapport avec la formation par exemple)
  • A l’initiative de l’étudiant (accident, paternité, grossesse…)
  • A l’initiative de l’entreprise (manquement grave du stagiaire à ses obligations)

Communication Organisation Etudiants Stages

Ajouter un commentaire