Gérer le sentiment de honte au travail

La honte est une émotion désagréable pouvant être ressentie dans de nombreuses situations dans la vie personnelle comme dans la vie professionnelle. Lorsqu’on est honteux, on se sous-estime et on se sent incapable de surmonter la situation. Comment éviter ce sentiment ?

Qu’est-ce que la honte ?

La honte nous déstabilise, elle est ressentie lorsqu’on pense ne pas être à la hauteur, quand notre comportement, nos actes ou notre identité ne correspond pas à ce que nous sommes, ou à ce que l’on souhaiterait être. On n’accepte et n’assume pas la situation. On peut même ressentir du dégoût envers nous-même. L’estime de soi baisse, on se caractérise par des termes péjoratifs (imbécile, incompétent, ignorant…) et d’autres souvenirs de moments de honte peuvent revenir.

Lorsqu’on ressent de la honte, c’est toujours par rapport à un individu ou plusieurs personnes : on peut donc dire que c’est la peur du jugement de l’autre qui la déclenche. On se demande ce qu’autrui va penser de nous, comment il va nous estimer.

Symptômes de la honte

Les symptômes sont semblables à ceux de l’anxiété. La honte se manifeste de différentes façons :

  • Emotionnellement : gêne, malaise, peur, agressivité …
  • Corporellement : tête basse ou haute, yeux baissés, regard ailleurs, rougissement, position repliée, transpiration, accélération du rythme cardiaque …
  • Cognitivement : discours interne dévalorisant ou agressif, absence de prise de décision ou de risque, absence de créativité …
  • Au niveau du comportement : inhibition, paralysie, exhibitionnisme …

Différencier honte et culpabilité

Il ne faut pas confondre la honte avec la culpabilité. Ce sont deux sentiments similaires, dans la mesure où ils amènent à une estime de soi négative.

La honte nécessite la présence d’autrui pour exister. Elle nous fait ressentir une émotion négative par rapport à nous-même (l’image que l’on a de nous, et celle que les autres ont de nous). Il s’agit d’un problème interne.

On culpabilise d’avoir agi d’une certaine manière (ou de n’avoir rien fait) et que les conséquences ne soient pas celles qui étaient attendues. On s’en veut, on ressent une émotion négative par rapport à l’action (ou non action) réalisée : il s’agit d’un fait externe à nous-même.

Sentiment honte travail

Situations pouvant faire ressentir de la honte

Il existe beaucoup de situations dans lesquelles nous pouvons ressentir de la honte. Certaines risquent d’être vécues plus souvent que d’autres :

  • Erreur professionnelle
  • Humiliation (ex : une personne moins expérimentée répond à une question à laquelle le salarié ne sait pas répondre)
  • Mise en avant de fausses informations nous concernant (caractéristiques ou réussites par exemple)
  • Regard insistant et jugeant des autres (ex : lorsque le salarié balbutie durant une présentation ou s’il fait une remarque paraissant non appropriée pendant une réunion)
  • Echec (ex : le salarié a les moins bons résultats du rapport des ventes)
  • Manque de travail (ex : le salarié n’a pas beaucoup de travail à rendre concernant un projet alors que ses collègues ont déjà bien avancé)
  • Mise au placard
  • Harcèlement

Comment l’éviter ou la modérer ?

Pour pouvoir avancer, nous améliorer, et réussir à atténuer le sentiment de honte lorsque nous le ressentons, nous devons :

  • en comprendre les causes
  • relativiser si la situation n’est pas si grave
  • avoir des pensées positives et ne pas se remémorer sans cesse le mauvais moment
  • garder confiance
  • avoir une bonne estime de nous
  • accepter le fait que personne n’est parfait

Il est également de possible de consulter un professionnel de la santé mentale si nous n’arrivons vraiment pas à y faire face.

Social Honte

Ajouter un commentaire