Un congé payé pour l’adoption d’un animal de compagnie

Pourquoi les congés payés d’adoption ne concerneraient que les enfants ? Les animaux sont considérés par beaucoup d’entre nous comme étant des membres à part entière de la famille. Un congé pour accueillir un nouvel animal de compagnie existe (termes pouvant être utilisés « paw-ternity » ou « patte-ternité ») en Grande-Bretagne.

Histoire

Greg Buchanan, dirigeant de l’entreprise BitSol Solution à Manchester, a mis en place ce type de congé. D’après lui, plus de la moitié des britanniques sont propriétaires d’un animal de compagnie. Il aime les animaux, a deux chiens, et a adopté un chiot dans un refuge. Celui-ci nécessitait des soins et une attention particulière. Afin qu’il soit accueilli au mieux et pour commencer son éducation, il prit une semaine de congés. C’est pour ces raisons qu’il a eu l’idée d’instaurer ce congé au sein de sa société.

Autres dispositifs

Au Royaume-Uni, plusieurs entreprises ont suivi l’idée de Greg Buchanan en proposant des congés d’adoption pour les animaux de compagnie.

Aux Etats-Unis, certaines entreprises font bénéficier aux salariés d’un congé deuil de 3 jours suite au décès de leur animal.

Il existe aussi des congés pour amener son animal chez le vétérinaire, l’éduquer.

Par ailleurs, il peut être possible de venir avec sur son lieu de travail ou d’opter pour un service pour le promener.

Conge adoption animal compagnie

Accord et conditions

Le choix de proposer ou non un congé concernant les animaux est au bon vouloir de l’entreprise. Ensuite, l’employeur évalue si la demande du salarié est justifiée : elle ne peut concerner un poisson rouge par exemple ! Sa durée varie (heures, semaines, mois) selon les besoins de l’entreprise et de l’animal. Greg Buchanan accorde une semaine de congé au plus par année, dans son entreprise.

Intérêt

Ce congé est bénéfique pour le salarié : moins de stress concernant l’accueil de l’animal, plus de temps pour préparer son arrivée mais aussi une amélioration du moral. Ce qui présenterait donc un avantage pour l’entreprise également, car les salariés seraient plus motivés, investis.

Mauvaise idée ?

Malgré l’enjouement des salariés concernés,  les professionnels, tels que les vétérinaires, sont plus réticents. Cela ne serait pas bénéfique pour l’animal car il est conseillé de l’habituer au plus vite à la solitude. En effet, en restant avec lui pendant un long moment, il sera plus dur pour lui de se retrouver seul.

Congés payés Salariés Animaux Adoption

Ajouter un commentaire