Faire la sieste au travail : une pratique bénéfique

La sieste peut être perçue comme de la fainéantise ou du temps perdu. Elle est globalement peu pratiquée au travail alors que celle-ci est avantageuse. De plus, une grande majorité des salariés français ressentent de la fatigue au cours de leur journée de travail.

Beaucoup de salariés sont fatigués

D’après une étude de l’Institut national du sommeil et de la vigilance, une personne sur trois manquerait de sommeil.

Une étude d’Eve Sleep et Opinion Way indique que 80% des français piquent du nez durant leur journée de travail. 2% seulement ne ressentiraient jamais de fatigue.

Faire la sieste en cachette

26% des salariés interrogés admettent faire la sieste au travail, en se cachant. Peu d’entre eux connaissent l’avis de leur direction à ce sujet.

Conséquences de la fatigue

Selon 72% des personnes interrogées, la fatigue a un effet négatif sur le travail :

  • Plus de stress
  • Baisse de la créativité
  • Moins de productivité
  • Relations avec les collègues/managers moins bonnes
  • Perte d’argent (Selon des recherches effectuées par l’université d’Harvard en 2011, la fatigue a causé la perte de 63 milliards de dollars outre-Atlantique)

Intérêt de faire la sieste au travail

D’abord, selon l’ingénieur Bruno Comby, les managers doivent faire la sieste pour déculpabiliser leurs salariés. En validant cette pratique, un état d’esprit positif est établi, ce qui ne peut qu’être positif pour les salariés et le travail.

Par ailleurs, faire une sieste est utile quel que soit le métier exercé car celle-ci rend plus vigilant, concentré et améliore la mémoire, les réflexes ainsi que l’écoute. Elle permettrait de gagner jusqu’à deux heures de sommeil par jour.

Sieste travail

Situation de la pratique

D’après le spécialiste du sommeil Eric Mullens, faire la sieste est un besoin de l’être humain.

En Suède, la pratique est incluse dans les accords d’entreprise. Au Japon, le ministère de la santé encourage les salariés à se reposer en cas de fatigue. En chine, la Constitution indique le droit de faire la sieste au travail depuis 1948.

Elle n’est pas commune en France. Selon l’étude de l’entreprise britannique Eve Sleep, 12% des dirigeants sont pour la sieste au travail et 15% des salariés sont contre.

Mise en place d’un temps de repos

Plusieurs entreprises ont décidé d’instaurer des temps de repos, avec des espaces dédiés. Parmi elles, il y a des sociétés françaises telles que Léa Nature, Orange, Novius ou PriceWaterHouse.

Les pièces consacrées à la détente et à la sieste sont aménagées de manière à ce que les salariés se reposent au mieux : musique zen, matelas, transats, fauteuils relaxants, faible luminosité…

Combien de temps peut-on en profiter ? La durée de la sieste conseillée est de 15 minutes environ. S’il est mis en place, faire le point avec la direction de son entreprise sur ce temps de repos est nécessaire : est-il pris en compte dans le temps de pause ou est-ce du temps à rattraper ?

Santé Bien-être Sieste

Ajouter un commentaire