Inhalation de microbes au travail : 25% de notre vie

Une étude, réalisée par une équipe de la Northern Arizona University, a permis de constater que nous inhalons pendant 25% de notre vie les microbes de nos collègues, pour environ 40 heures passées au travail chaque semaine. Cela a été affirmé grâce à la comparaison d’échantillons prélevés dans 9 bureaux sur trois villes différentes (aux Etats-Unis et au Canada).

Qu’est-ce qu’un microbiote ?

Chaque individu possède un microbiote intestinal unique, qui permet une identification similaire à celle d’un test ADN ou d’une empreinte digitale, même s’il peut évoluer. Il s’agit de l’ensemble des micros organismes cohabitant dans un environnement, c’est-à-dire : les bactéries, levures, champignons, virus…

Des communautés de microbes

Les chercheurs ont constaté que chaque lieu habité avait aussi une signature microbienne spécifique, comme pour tout être humain. Il existe donc des communautés de microbes dans toutes les entreprises du monde (dans tous les bureaux, tous les étages, toutes les équipes), car tout le monde partage ses microbes chaque jour au travail.

Les communautés de microbes sont plutôt semblables pour les entreprises d’une même ville. Elles restent quand même différentes, car le microbiote de chaque lieu est constitué de 25 à 30% de microbes de chaque être humain qui y séjourne. Le reste représente les microbes contenus dans l’environnement extérieur.

Microbes inhalation travail

Se protéger des microbes

Pour se protéger contre les microbes et les maladies qu’ils engendrent, il est possible d'effectuer certains gestes simples :

  • Lavez-vous souvent les mains (sortie des toilettes, avant de déjeuner…). Un employé sur 100 ne se laverait pas du tout les mains après avoir été aux toilettes.
  • Utilisez un gel hydro-alcoolique
  • Evitez de faire la bise ou de serrer la main aux autres si vous êtes ou s’ils sont malades
  • Evitez de manger au-dessus de votre clavier
  • Nettoyez régulièrement votre clavier avec des lingettes désinfectantes. En effet, celui-ci contient 500 fois plus de bactéries qu’une cuvette de WC. Faites de même pour la souris, le téléphone, et le bureau lui-même bien sûr.
  • Si vous êtes souffrant, que vous n’êtes pas en état de travailler, n’allez pas au travail : cela évitera la propagation de la maladie.
  • Ne posez pas votre sac sur votre bureau si celui-ci a déjà été posé au sol, dans un transport en commun ou dans des toilettes publiques : il transporte forcément plus de microbes.
  • Pensez à vérifier l’hygiène des objets qui vous entourent (micro-onde, imprimante, bouilloire, cafetière, réfrigérateur, robinets…). Selon une étude, 75% des robinets des salles de pauses, 48% des touches de micro-onde, 26% des poignées de réfrigérateurs sont assez contaminés pour transmettre un virus ou un rhume.

Santé Organisation Maladie Bien-être

Ajouter un commentaire