Que doit contenir la trousse de secours de l’entreprise ?

Le chef d’entreprise est légalement responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés au travail. L’Article R4224-14 du Code du Travail indique que les lieux de travail doivent obligatoirement être équipés d’un matériel de premier secours. Que doit contenir la trousse de secours de l’entreprise ? Où doit-elle être située ? Comment sa maintenance doit-elle être réalisée ?

Trousse de secours : les obligations à respecter

Contenant

Le contenant peut être une trousse simple ou d’un coffret avec une poignée ou dispositif d’attache mural, en plastique ou en métal. Elle doit être inaltérable, indéformable, étanche à la poussière et résistante aux chocs.

Composition de la trousse

Il n’y a aucune liste de produits obligatoires pour la composition de la trousse de secours, établie par la loi. Son contenu prend en compte le nombre de salariés et l’évaluation des risques menée au sein de l’entreprise. C’est le médecin du travail qui fixe le contenu et les modalités d’utilisation des produits de la trousse de l’entreprise.

La trousse de secours ne doit jamais contenir de médicaments, car délivrer des médicaments sans prescription du médecin est interdit. Les salariés doivent prendre leurs propres médicaments.

En outre, il est important de joindre à la trousse les numéros d’urgence (SAMU, centre antipoison, pompiers…). Prévoir de quoi écrire peut également être utile en cas de problème pour mieux renseigner les secours.

Voici des exemples de produits pouvant composer la trousse de secours mise à disposition :

  • Gel hydro-alcoolique
  • Gants à usage unique
  • Antiseptique cutané
  • Savon liquide
  • Compresses stériles
  • Pansements hémostatiques
  • Couverture de survie
  • Flacon d’alcool modifié à 70°
  • Pansements prédécoupés
  • Sparadrap hypoallergénique
  • Sacs plastiques
  • Ciseaux à bouts rond
  • Pince anti-échardes
  • Bandes extensibles
  • Sérum physiologique
  • Morceaux de sucre (en cas de malaise)
  • Doigtiers de protection
  • Pommade pour brûlures
  • Pommade pour contusions
  • Kit membre sectionné (section de doigt ou de main)
Trousse secours entreprise

Utilisation de la trousse

D’après l’article R. 4224-16 du Code du Travail, S’il n’y a pas ou pas assez d’infirmier(e) pour que leur présence soit permanente, après avis du médecin du travail, l’employeur doit prendre les dispositions nécessaires pour assurer les premiers secours aux malades et accidentés. Celles-ci sont précisées dans un document tenu à la disposition de l’inspection du travail.

Emplacement et accessibilité

La trousse de secours doit être placée à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans un endroit que tous les employés connaissent, signalé par des panneaux et facilement accessible (articles R4224-23 et R4224-14 du Code du Travail).

Maintenance et suivi

Le contrôle régulier de la trousse peut être confié à un salarié, responsable de sa maintenance (si possible un salarié sauveteur secouriste du travail). Aucun délai n’est fixé par la loi : l’article R4224-17 précise simplement que les dispositifs de sécurité doivent être entretenus et vérifiés suivant une périodicité appropriée. Il devra s’occuper :

  • De la vérification régulière de l’armoire à pharmacie
  • De la vérification périodique des dates de péremption des produits
  • De la vérification du bon fonctionnement des produits
  • De l’approvisionnement des produits
  • Du remplacement des produits manquants après chaque intervention

Santé Maladie Obligatoire Accidents Règles Trousse Secours

Ajouter un commentaire