Obésité et surpoids : causes de discrimination au travail

Le surpoids et l’obésité représentent le 5ème plus gros risque de décès dans le monde et fait au moins 2,8 millions de victimes chaque année. La proportion de personnes concernées ne cesse d’augmenter depuis quelques années. L’obésité et le surpoids font partie des principaux critères de discrimination au travail, après l’âge.

Un rapport du défenseur des droits et de l’Organisation Internationale du Travail, concernant les discriminations physiques (apparence physique et vestimentaire) à l’embauche a été publié le 15 février 2016. Parmi les 1000 demandeurs d’emploi, âgés de 18 à 65 ans, qui ont été interrogés : 6% des hommes et 10% des femmes affirment avoir subi une discrimination liée à leur apparence physique dans l’obtention d’un emploi. L’apparence, un style vestimentaire atypique ou la corpulence influencerait le choix du recruteur.

Les femmes : les plus discriminées

Les femmes subissent deux fois plus de discriminations à l’embauche en raison de leur apparence physique que les hommes (quel que soit leur âge, poids, style, niveau d’études…).

Les femmes obèses seraient discriminées huit fois plus que les femmes ayant un indice de masse corporelle normal. Pour les femmes en surpoids, quatre fois plus. Pour les hommes obèses, trois fois plus.

Obesite surpoids travail discrimination

Situation actuelle

En France, la loi du 16 novembre 2001 interdit toute forme de discrimination (physique, âge, situation familiale, ethnie…) dans le monde professionnel.

Malgré cela, les préjugés concernant l’obésité persistent et ce qui est mis en avant par la société (culte de la minceur par exemple) continue d’influer les décisions lors des recrutements. Pour certaines personnes, l’obésité est synonyme de manque de dynamisme, d’inefficacité, de paresse, de manque de volonté, d’épuisement plus rapide, ou alors, elles peuvent simplement être dégoûtées.

De plus, la vision de certains métiers reste stéréotypée (assistante, hôtesse d’accueil, commercial, videur…). De ce fait, les personnes corpulentes ont plus de difficultés à pouvoir un poste nécessitant d’être en contact direct avec des personnes externes à l’établissement.

Conséquences de cette discrimination

Malheureusement, cette discrimination peut durer même après l’embauche (postes sous-qualifiés, moins de promotions que les autres, difficultés relationnelles, ruptures de contrat plus fréquentes, pas d’évolution professionnelle…). Et surtout, elle peut amener les personnes concernées à prendre des décisions mettant leur santé en danger (conséquences psychologiques et physiques graves) ou leur permettant de gérer leur vie sans être confronté au monde professionnel.

Santé Discrimination Obésité

Ajouter un commentaire